• Tabac -

    C’est décidé, je vais mettre notre union en conte.

    Bonne idée que voilà me dis-je en fin de compte.

    Alors je griffonnerai  sur ce papier notre histoire

    Les jours où mon cœur ne broiera que du noir.

    Au fil des mots, je raconterai  ainsi notre parcours.

    C’est sûr, je pourrais en  faire un long discours.

    Tu as su me charmer dès mes plus jeunes années.

    Aveuglée, je ne t’ai point vu arriver, envoûtée

    J’étais déjà par ta saveur enivrante et subtile.

    Alors à toi je me suis accoutumée,  ce fut facile.

    Fière et euphorique, j’allais enfin te découvrir.

    Je ne savais pas ce que nous réservait l’avenir.

    Attrayante je t’ai trouvé tout de suite « gironde »

    Délicate à la silhouette élancée, brune ou blonde

    J’ai commencé par te rouler sur quelques conseils.

    Et sur mes lèvres ton parfum se fit  pure merveille.

    Trente cinq ans que nous faisons le même chemin

    Fidèle à toi, fidèle à moi tu ne m’as pas lâché la main.

    Dès  le début tu m’as enchanté de façon voluptueuse.

    Et avec toi je ne voyais plus mes peurs j’étais heureuse.

    Mes doigts malhabiles sur toi n’étaient plus engourdis

    Tandis que de mon esprit  tu éradiquais tous mes soucis.

    Tes effluves se diffusant autour de moi étaient divines

    Enveloppant ainsi de tes vapeurs bleutées mon officine.

    Inconsciente du danger qui m’attendait, pour mon futur

    Tu étais devenue ma drogue journalière divine et impure.

    De t’aimer parfois, je ne pouvais le faire faute de moyens

    Lors en manque de toi j’imaginais un monde plus serein.

    Brune ou blonde peu importe pourvu que tu sois une tige

    Et dans mon groupe d’amies parfois, tu créais des litiges.

    Divergence d’opinion, je défendais avec virulence ta cause.

    Maudits soit ceux et celles qui de t’écraser de leur pied osent !

    Je ne voyais pas encore qu’en moi tu profilais la destruction

    Chaque jour au creux de mes doigts, je chantais ton oraison.

    Toi l’insidieuse, tu profitais de ma faiblesse pour me nuire

    Je ne comprenais pas pourquoi tu cherchais à me détruire.

    Tu étais pourtant mon seul remède, tel merlin l’enchanteur,

    Dans mon triste ennui, tu apportais à ma bouche le bonheur.

    Tes volutes bleutées, enchantaient aussi mon esprit et ma tête.

    Mais aujourd’hui blondinette par ta faute je suis inquiète.

    Car tu t’es  fait en mon corps véritable fléau telle la peste,

    Laissant derrière toi cette nauséabonde odeur funeste.

    Le visage creux, le regard livide, je te regarde maussade

    Tandis que pour moi tu entames une dernière sérénade

    Diabolique ou divine, tu savais prendre une double face

    Laissant d’horribles traînées sur ma pauvre carcasse.

    En toi malgré mes souffrances, j’avais gardé la confiance

    Mais aujourd’hui blondinette, il faut te rendre à l’évidence

    Car de ton baiser de feu dès lors, sans remord je me sépare.

    Et dès maintenant, toutes les couleurs de mon imaginaire,

    Sans toi maudit tabac, iront voguer libres par delà les mers !

    Tandis qu’à tes appels de ma bouche, je fermerai la fenêtre

    Pour laisser pénétrer, par un vent de liberté, tout mon être.

    Car enfin je signe ton départ dans un roulement de tambour.

    Mon haleine sera enfin libérée de tes baisers enfumés et lourds.

    Enfin grâce à toi mise ainsi en page je signe ma délivrance

    Car tu  as finis de jouer les ravageuses, je t’offre ma révérence.

    Ainsi tu ne saisiras plus la douceur de mes lèvres tendres ,

    Puisque notre divorce est prononcé, à cela tu devais t’attendre.

    Auteur : Sweety ( moi-même ) 

    Ecrit : 14 Avril 2007

    Tutoriel 66. Tutoriel 66.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 26 Juillet à 20:15

    et bien dis donc... ton texte donne à réfléchir... je ne fume pas. Mais j'ai eu des fumeurs dans mon entourage. Certains même ne sont plus.  et "elle" n'y est pas pour rien.

    gros bisous Sweety.. c'est bien d'écrire son ressenti. 

    2
    Jeudi 27 Juillet à 12:44

    joli texte ma tite Sweety,

    malheureusement,

    moi je n'arrive pas à divorcer...

    gros bisous

    3
    Jeudi 27 Juillet à 18:04

    En effet ce texte devrait faire réfléchir sauf que.....En ce qui me  concerne début 2007 j'ai été opérée d'une micro tumeur et que le  cancérologue  m'avait  conseillé d'arrêter de fumer et que malgré ses  conseils bin au jour d'aujourd'hui ..... je  fume  toujours . J'avais arrété quelques temps après  cette opération mais suite à un autre souci j'ai  repris le tabac  le divorce n'est donc pas encore  prononcé en ce qui me concerne  .... hélas . Aujourd'hui j'ai les poumons de touchés  ( Emphysème sévère + asthme ) et toujours hélas ..... pas du tout motivée pour divorcer d'avec la tige blonde advienne c'que pourra.  Merci à toutes  les deux  pour vous gentils  commentaires  et votre  visite.

    Bises et bonne fin d’après-midi.

     

    Sweety   

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :